L'association

Une chaîne de solidarité

Le Vietnam se relève lentement de plusieurs décennies de guerre. Dans ce pays, la situation des enfants est difficile : à cause de la pauvreté et d'une natalité encore très forte, ils sont souvent obligés d'évoluer au sein de familles nombreuses et démunies.

Conscients de leur situation privilégiée et désireux de construire une chaîne de solidarité entre jeunes des deux pays, les élèves de l'enseignement de vietnamien du lycée Louis-Le-Grand à Paris ont créé l'association l'Ecole sauvage en avril 1994.

Partant de l'idée qu'éduquer les enfants et favoriser leur insertion sociale permettrait de contribuer au développement du Vietnam et de préserver son avenir, l'objectif principal était de mettre en oeuvre une alphabétisation et un enseignement de cycle primaire au Viêtnam. En même temps, il s'agissait de promouvoir les échanges culturels entre les deux pays. Le financement initial provenait des collectes en classe, d'un prélèvement volontaire sur le budget d'activités parascolaires.

L'enthousiasme et l'imagination ont fait le reste.

L'Ecole sauvage au Vietnam

Notre système d'aide aux enfants vietnamiens fonctionne selon plusieurs axes.

Nous avons mis en place un système de parrainages afin de soutenir les enfants issus de familles pauvres qui, sans l'Ecole Sauvage, ne pourraient continuer normalement leur scolarité faute de moyens : les frais de scolarité, les cours particuliers sont une lourde charge pour les parents, d'autant plus si la famille est nombreuse. Outre le paiement de ces frais, nous leur apportons une aide matérielle supplémentaire (10 kg de riz par mois) et la possibilité de correspondre avec les parrains. Nous nous intéressons avant tout au cycle primaire, mais notre objectif est d'accompagner les enfants le plus loin possible jusqu'au lycée ou à l'université. Nous avons actuellement 4 centres: Huế, Tam Kỳ, Nha Trang et Sài Gòn.

Nous participons également à la construction d'infrastructures scolaires. Notre première école, l'Ecole en bambou, se situe dans la commune de Vĩnh Lương au nord de Nha Trang. Notre deuxième réalisation, la rénovation du collège Lê Đình Chinh se situe dans la province de Quảng Nam, près de Đà Nẵng.

Notre administratrice générale, Mlle Lâm Du Kim Ngoc, coordonne les actions de l’Ecole sauvage au Vietnam.

Elle est assistée par quatre adjointes: Lâm Du Thuy Ngoc pour Sài Gòn, Phan Uyên Trang pour la commune de Diên Đồng, Phan Nhât Nguyen Dinh NamTrân pour Nha Trang et Nguyễn Thị Đà pour Huế.

L'Ecole sauvage en France

En plus de sa mission principale, l'Ecole Sauvage cherche à promouvoir les échanges culturels franco-vietnamiens. Ainsi, par ses activités culturelles en France, elle veut être un lieu d’échange entre les personnes désireuses de connaître le Vietnam, les vietnamiens de France et du Viêtnam. En particulier, l’association aimerait aider les jeunes vietnamiens vivant en France à se forger une identité, d’une part à travers l’action humanitaire, qui fait d’eux un pont entre deux pays, et d’autre part à travers des activités culturelles, qui leur dévoilent la richesse d’appartenir à deux cultures.

Les cours de vietnamien dispensés à Paris, aussi bien pour les étudiants que pour les débutants, sont une autre voie d'accès à la culture vietnamienne.

© L'Ecole sauvage 1994 - 2016 - Tous droits réservés

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player